was successfully added to your cart.

Un long week-end à Marrakech : city guide

By 27 April 2019Marrakech, Voyage

A 3h de vol de Bordeaux, la ville rouge invite à l’évasion et à l’éveil des sens, avec ses milles parfums, milles saveurs et milles couleurs !
Cela faisait bien longtemps que j’avais envie de découvrir Marrakech, ses dédales de murs ocres, son souk animé et fourmillant, son désert rocailleux, son artisanat et son savoir-faire ancestral, …

Toutefois, pour être tout à fait honnête, j’avais aussi quelques préjugés sur Marrakech. Je craignais être alpaguée en permanence dans les souks, devoir jouer des coudes pour frayer mon chemin et ne pas me sentir en sécurité en tant que femme … Au final, je suis vraiment contente d’y être allée car cela m’a permis de tordre le coup à toutes ces idées reçues.

Déjà, je ne pouvais pas imaginer meilleure compagnie pour cette escapade : Céline avec sa bonne humeur à toute épreuve, sa capacité à se faire adopter par tous les commerçants du souk grâce à son bagout, sans parler de ses traits d’humour qui vous donnent la banane toute la journée.

Bref, impossible de s’ennuyer une seule seconde avec elle !

Et concernant le fait d’être entre filles, cela ne craint vraiment pas ! Bon j’avoue une petite frayeur, un soir dans le souk, quand nous sommes rentrés vers 23H et que les commerçants avaient baissé leur rideau. Entre les chats errants, les ruelles étroites et quasi désertes, les regards parfois insistants, nous nous sommes senties un peu plus vulnérables. Mais nous ne nous sommes pour autant jamais sentie véritablement en danger.

Ensuite, de, Marrakech, je garde surtout le souvenir d’une ville pittoresque, bourrée de charme, avec ses murs rouges et ses portes en bois colorées, ses ânes chargés avec de vieilles cagette qui transportent tout un joyeux bazar, ses mobylettes hors d’âge qui pétaradent en zigzaguant entre les badauds, ses étoffes colorées qui pendent au-dessus de nos têtes, ses épices qui s’offrent à nos yeux dans leurs bols, venant titiller nos narines, ou encore ses chats qui se faufilent entre nos jambes quand on déambule dans le souk.


Je pars combien de temps ?


Avant de partir, je pensais vraiment que 3 / 4 jours sur place étaient largement suffisants. Avec le recul, je me rends compte qu’il y a tellement de choses à faire / à voir que l’on pourrait facilement y rester 10 jour ! Mais, si comme nous, vous optez pour une petite escapade de 4 jours, cela vous donnera une excuse pour y retourner et voir de nouvelles choses. En tout cas, ces 4 jours furent vraiment dépaysants et constituèrent une chouette parenthèse !


Et pour les sous ?


La monnaie est le Dirham. Pour convertir c’est assez simple, il faut diviser par 10 pour obtenir approximativement le prix en euro (ex. 10 dirhams revient donc à 1€ environ). Dans la médina, il y a des guichets automatiques mais je vous conseille de partir avec de l’espèce directement pour éviter les frais bancaires. N’oubliez pas de prévenir votre banque de votre séjour pour éviter qu’ils ne bloquent la carte.
A noter que les marchands acceptent souvent les euros également, cela peut dépanner si besoin.


J’y vais à quelle période ?


De notre côté, nous sommes parties fin mars et avons eu dans les 28 degrés et un beau soleil ! L’été, il y fait souvent très chaud, d’ailleurs les mois de juin / juillet et aout constituent la basse saison en raison des fortes chaleurs. J’aurais donc tendance à vous conseiller d’y aller au printemps ou à l’automne.

Essayer également d’éviter la période du ramadan car beaucoup de commerce et lieux seront fermés.


Je me repère comment ?


Il y a toujours la bonne vieille carte papier pour les puristes. De mon côté, j’ai téléchargé les cartes sur GOOGLE MAP, me permettant de les lire « Off connexion ».

L’idéal est donc de rentrer en amont tous vos itinéraires. Autrement, avec les cartes téléchargées, vous pourrez toujours arriver à voir où vous vous situez et si voir si vous allez dans la bonne direction. Mais, je vous préviens, ce n’est pas toujours évident de s’y retrouver dans les souks, qui s’apparentent à des petits labyrinthes, avec des impasses, vous amenant parfois à tourner en rond.

Lorsque vous aurez le nez plongé dans votre GPS ou dans votre carte vous vous ferez surement accoster par de gentilles personnes vous proposant de vous indiquer le chemin. Sachez que cela n’est jamais (ou du moins très rarement) gratuit ! On vous demandera ensuite de l’argent, même si la personne s’est contentée de faire quelques pas à vos côtés et de pointer du doigt une destination. Soyez donc bien claire, en disant « non merci », toujours avec le sourire pour éviter ce genre de situations.


Et si je veux ramener un tapis ?


(question qu’on nous a souvent posée !)

Déjà, pensez bien à cela en réservant votre billet d’avion ! En effet, vérifiez la charge à laquelle vous avez droit, quitte à prendre du rab en option (car cela sera toujours moins cher qu’un supplément que vous devrez payer à l’aéroport).

Attention également, cela est généralement 1 bagage par personne (et non un poids total). Donc prenez plutôt un gros sac en partant, quitte à voyager quasi à vide à l’aller, pour pouvoir ensuite y caler votre tapis. A titre d’exemple, mon tapis (un kilim) pesait dans les 5 kilos

Ou, vous pouvez aussi le mettre en bagage cabine, si vous avez un grand sac en toile (type BONTON) .

N’oubliez pas aussi de préciser au vendeur, que vous le ramènerai en avion. Il vous le pliera de manière très serrée et l’emballera comme un petit nem. Hop, prêt à être mis dans un sac !


De notre côté, nous les avons pris :

  • Dans le coin des tapis, au niveau de la place des épices
  • Et dans une échoppe près de la Fontaine Chouf, une des plus anciennes de la médina


Je me déplace comment sur place ?


De notre côté, nous avons opté pour le taxi pour nos déplacements ! Sachant que cela revient généralement dans les 3/5€ pour de petits trajets
En revanche, autant vous prévenir : c’est souvent la guerre de la négociation avec les taxis, notamment à l’aéroport.

En théorie, les tarifs sont réglementés et chaque taxi doit activer son compteur. Mais ça, c’est dans les faits … car en réalité, rares sont ceux qui s’en servent. Vous pouvez toujours leur demander de l’activer et, s’il refuse, lui dire que vous le signalerai à la police touristique … Mais autant dire tout de suite que cela risque de jeter un froid.

Vous pouvez aussi vous dire que les montants ne sont pas énormes et fermer les yeux, mais c’est surtout le sentiment d’être pris pour un pigeon qui est désagréable …
L’idéal étant de se mettre d’accord avant de monter, pour éviter toute mauvaise surprise.


A titre d’indication, le prix d’un taxi pour rejoindre la médina (environ 20 minutes) coûte normalement 70 dirhams. C’est du moins le tarif réglementé. Pour la médina / Majorelle, c’est dans les 30 dirhams


Les derniers conseils en passant

  • Raser les murs dans le souk pour éviter les mobylettes qui débarquent de toute part à toute berzingue
  • N’ayez pas peur de dire non fermement lorsque quelqu’un souhaite avec insistance vous proposez un service. De même, méfiez-vous des prestations gratuites que l’on vous propose. La plupart du temps elles ne le sont pas et vous vous verrez demander une somme d’argent en retour.
  • Faire attention aux « faux guides » qui vous accostent dans le souk, les remercier gentiment en passant votre chemin. Certains vous accostent notamment dans la rue, vous proposant de vous indiquer votre chemin … mais là encore, c’est rarement gratuit. Après avoir fait quelques pas avec vous et vous avoir montré du doigts le chemin à suivre, il vous demandera également de l’argent pour sa contribution et ce, même si vous ne lui aviez rien demandé à la base.
  • Rester toujours souriantes, avec une dose l’humour, pour vous débarrasser avec panache des assauts répétés des marchands qui souhaitent vous attirer dans leur échoppe. Vous verrez alors par vous-même qu’ils ont eux-aussi beaucoup d’humour et ne se formalisent jamais d’un non, tant qu’il reste prononcé avec le sourire
  • Ne jamais monter dans un taxi sans s’être mis d’accord sur le prix avant (sauf si vous avez réussi à lui faire mettre le compteur … mais alors là, bon courage !)
  • Eviter la période du ramadan car beaucoup de commerce et lieux seront fermés.
  • Eviter les débardeurs et mini short, d’autant plus si vous allez visiter certains lieux historiques, c’est juste une histoire de respect

Leave a Reply

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.