was successfully added to your cart.

De retour du paradis …

By 1 February 2011Maldives, Voyage

Avec le brun, on voulait s’offrir une parenthèse dorée et iodée avant de se lancer de nouveau dans l’aventure palpitante et effrénée des couches et des réveils nocturnes.

On voulait donc un petit paradis, une bulle reposante, un écrin de verdure et de sable blanc.

Et on s’est rappelé tout naturellement le voyage que l’on avait fait 6 ans auparavant, aux Maldives et on avait une furieuse envie d’y retourner. L’occasion se présentant, nous n’avons pas hésité une seconde.

 

La seule chose compliquée et surtout difficile a été de ne pas prendre le haricot avec nous. On a hésité, changé d’avis plusieurs fois mais au final on ne regrette pas. En effet, le trajet a été assez fastidieux : 7H de vol + 2H d’escale + 5H de vol + 1H30 d’attente à l’aéroport de Malé + 1H de bateau. Alors pour un voyage d’une semaine, le trajet n’était pas de tout repos !

Et il faut avouer que ça nous a fait du bien aussi de nous concentrer sur notre couple et de nous retrouver un peu seuls au monde sur notre île.

 

Au final, les Maldives, c’était une semaine entière … :

– … à fouler le sable blanc, pieds nus

– … à goûter de délicieux cocktails bien frais au bord de l’océan indien

-… à engloutir des tas de choses bien caloriques mais tellement délicieuses (les desserts étaient vraiment succulents)

– … à se prélasser à l’ombre des cocotiers  pour échapper au soleil de plomb

– … à barboter dans une mer turquoise et transparente

– … à traquer les poissons à l’aide de mon attirail de pro (masque, palmes et tuba)

– … à se faire papouiller par des mains expertes (massages à deux avec vue sur la mer, soin du visage)

– … à être bercée par le ressas de la mer

– … à lire des piles de magazines people

– … à entendre le vent s’engouffrer dans les pages des magazines

– … à regarder les étoiles de notre jaccuzi privatif

– …

 

Et pour celles qui se le demandent, le fait d’être enceinte de 5 mois lors de ce voyage n’a posé aucun problème. J’ai bien entendu demandé l’avis de mon médecin au préalable et attendu son feu vert.

Pour l’avion, j’avais mes bas de contention (so sexy …) et je me levais toutes les deux heures pour marcher un peu et pour boire. Concernant le bateau, je leur ai précisé – enfin ils l’ont vu par eux même – que j’attendais un heureux évènement donc ils ont fait très attention et là encore aucun souci.
Une fois sur place, j’ai juste fait attention avec l’eau et n’ai bu que l’eau en bouteille et j’ai aussi évité les crudités (je ne suis pas immunisée contre la toxo) mais c’est tout.  Vu que les îles sont traitées, il n’y a pas de moustiques et donc aucun traitement (ex. anti palu, …) ou vaccin (fièvre jaune, …) à prendre / à faire au préalable !

 

Je me suis même permis une petite session de snorkeling : un bateau nous a déposé en plein milieu d’un récif et on a plongé en masque, palmes et tubas pendant une heure pour admirer la valse des Némo. On a eu la chance d’ailleurs de voir une dizaine de dauphins qui nous ont suivi avec le bateau : un pur moment de plaisir. Et il faut avouer qu’avec le bidon et les kilos accumulés, le fait d’être dans l’eau, “en apesanteur”, est un vrai bonheur ! Seul regret : le fait de ne pas avoir pu faire de plongée en bouteille.

Enfin, au final, ça nous a permis de faire une parenthèse, un break. J’ai beaucoup senti numérobis gigoter et me suis rendue compte que j’étais aussi beaucoup plus à l’écoute et moins à courir dans tous les sens et ça, ça fait un bien fou !

 

IMG_1321.JPG

IMG_1292.JPG

 

IMG_1201.JPG

 

IMG_1331.JPG

 

IMG_1348.JPG

 

IMG_1824.JPG

IMG_1778.JPG

IMG_1530.jpg

IMG_1833.JPG

IMG_1381.JPG

IMG_1661.JPG

IMG_1757.JPG

IMG_1707.JPG

 

IMG_1751.JPG

 

IMG_1737.JPG

IMG_1727.JPG

IMG_1704.jpg

IMG_1717.JPG

IMG_1726.JPG

IMG_1734.JPG

IMG_1546.JPG

 

IMG_1742.JPG

IMG_1761.JPG

IMG_1794.jpg

IMG_1772.JPG

IMG_1829.JPG

IMG_1833.JPG

IMG_1854.jpg

IMG_1873.JPG

 

Leave a Reply

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.