was successfully added to your cart.

En Yugo Simone !

By 28 April 2018Rubrique à brac

yugo,scooters électriques,bordeaux

Si vous habitez Bordeaux, vous avez surement vu passer ces scooters verts, silencieux, à l’allure follement rétro.

Leur petit nom, c’est Yugo.

 

Avec le retour du soleil, nous avons bien eu envie de nous mettre en selle, pour une balade le long des quais (et je précise au cas ou qu’il ne s’agit pas d’un partenariat, juste d’une bonne dose de curiosité de notre part !).

 

DSCF2213.jpg

Nous avons donc téléchargé l’application et nous nous sommes inscrits.

Pour l’inscription, cela fut simple et rapide. Il suffit de rentrer ses coordonnées bancaires et de télécharger quelques documents (pièce d’identité et permis). Après, il faut compter un petit délai pour que Yugo vérifie les infos (de notre côté, ça a pris 2 jours). Un conseil donc, si vous envisagez de vous lancer, faites comme nous et inscrivez-vous en amont ! Comme ça, le jour J, tout sera prêt !

 

Quelques jours plus tard donc, fraichement inscrits, nous nous sommes mis en quête d’un scooter à proximité. Grâce à la carte géo-localisée, nous avons vu que Gérard n’était pas bien loin. Oui, oui, ils ont tous leur petit nom !

 

yugo,scooters électriques,bordeaux

 

Une fois Gérard géo-localisé, nous l’avons verrouillé sur l’application le temps de le récupérer, à quelques minutes de là (vous pouvez le réserver pendant 15 minutes max). En arrivant, nous l’avons débloqué à l’aide du téléphone et avons récupéré les deux casques se trouvant à disposition dans le coffre. Aussitôt glissés sur la tête, nous sommes partis rive droite, cap vers les Chantiers de la Garonne pour aller admirer le coucher du soleil, les pieds dans le sable.

 

Il n’y a pas de station dédiée. Les scooters sont disséminés dans la ville, selon le principe du free floating. En gros, on le prend là où on le trouve et on le dépose où l’on veut, à condition bien sur de bien veiller à ce que cela soit un emplacement adéquat pour les deux-roue (et pas en plein milieu d’un trottoir ou devant sa porte)

 

Et seule contrainte : l’utilisation de Yugo est, pour le moment, limitée à Bordeaux intra-muros. Mais, pour l’utilisation que nous en avons eu, cela nous allait très bien.

 

 

 

yugo,scooters électriques,bordeaux

yugo,scooters électriques,bordeaux

 

Le scooter électrique est super simple à conduire, silencieux, ni trop lourd ni trop léger. Bref, nous n’avons pas rencontré de difficulté particulière.

Enfin, en terme de tarif, il n’y a pas d’abonnement ou de droits d’entrée. Il faut compter 22 centimes par minutes d’utilisation. A titre d’exemple, nous en avons eu pour 6€ pour un trajet Chartrons > Bastide, en passant par la place de la Bourse our jouer aux touristes.

 

 

Au final, pour résumer :

 

Nous avons aimé :

  • Son côté électrique
  • Son allure rétro et sa facilité de conduite
  • Le coté “user-centric” : facile à utiliser, pas de clé, pas d’abonnement,…

 

Nous avons moins aimé :

  • Le fait qu’il y a encore trop peu de Yugo à notre goût. En effet, si nous avons pu en trouver un sans problème pour partir. Il n’y en avait plus au moment de rentrer. Nous avons donc été quitte pour une balade à pieds le long des quais (plutôt sympa hein ! Mais nous l’aurions bien refait en scoot aussi ;). Et idem, plus tard dans la soirée, impossible d’en trouver un à proximité. C’est dommage car cela reste très pratique, simple à utiliser donc on en voudrait un peu plus 😉

 

Leave a Reply

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.